vendredi, juillet 28, 2006

LES CENT TOROS de la fête

A qui sont ceux là ? Posted by Picasa

LES CENT TOROS le travail des gardians

opération délicate qui mobilise tous les gardians pour enfermer les bêtes au toril Posted by Picasa

LES CENT TOROS ....

Le retour dans les arènes et là, les manadiers : Vidal,Vitou, Lafon et Robert Michel vont devoir trier, récupérer leurs taureaux et les faire rentrer au "toril"; Posted by Picasa

LES CENT TOROS 1er jour de la fête

Le passage en trombe à la "basse esplanade" direction quai Gaussorgues, avenue général Brugyère, place de la république..... et retour Posted by Picasa

LES CENT TOROS de la fête

Le départ pour le tour "de ville" est assez laborieux mais finalement les premiers toros s'engagent au portail Posted by Picasa

LES CENT TOROS

C'est la première fois que pour la fête de Sommières on organise ce spectacle . Rassemblement de tous les "bious" dans les arènes avant le départ Posted by Picasa

vendredi, juillet 21, 2006

COUPE du MONDE CARTON ROUGE et SOUVENIRS

Je ne suis absolument pas de l'avis de tous ces gens qui se disent sportifs et qui excusent et pardonnent l'attitude de Zidane.
Pour moi il est la honte du foot, de l'équipe de France et il mérite bien plus qu'une sanction symbolique!
Il nous a fait perdre ce match que l'on aurait dù...et pù gagner .
A ce niveau là il est INADMISSIBLE que des joueurs (Zidane et son coup de tête, Barthès et ses crachats ou Cantona et ses ruades) qui sont aux yeux de tous des "dieux du foot" se livrent à de tels actes.
QUEL EXEMPLE pour tous ces enfants qui un jour ou l'autre voudront faire pareil ?
COMMENT vont-ils s'y prendre nos éducateurs pour enseigner le "fair play" à tous ces enfants des écoles de football ? Zidane a manqué sa sortie et c'est bien regrettable .

Sur la photo ci-dessus, ce n'est pas la C.D.M., c'est un match de division d'honneur de la saison 51-52 à Nîmes, où nous n'avions pas gagné et où l'arbitre--qui s'appelait monsieur PY-- n'avait pas été très bon.
sur cette photo de Midi libre : le gardien de but de Sommières Mouret dégage au poing sur la tête de l'avant centre de Nimes Boule ; on reconnait également Justet et Maurel défenseurs de l 'Uss
Au coup de sifflet final, en regagnant les vestiaires de Jean Bouin, devant tout le monde je me suis approché de l'arbitre pour lui dire : "au collège, le professeur de maths m'a appris que PY égalait 3.1416.... et s'est trompé car VOUS c'est ZERO que vous valez!..... Cette remarque déclencha un fou rire général.....
.......par contre, la semaine suivante, les dirigeants de l'USS reçurent un blâme de la fédération : Jamais un gamin de 18 ans n'aurait dù se permettre de ridiculiser un arbitre de la ligue.
Mautner l'entraineur qui du reste ne m'aimait pas beaucoup proposa même de m'exclure de l'équipe, mais heureusement pour moi, à ce poste, gardien de but, il n'y avait personne pour me remplacer et j'ai pù ainsi terminer ma saison . C'est du reste le seul avertissement que j'ai reçu dans toute ma carrière ..... Posted by Picasa

mardi, juillet 11, 2006